Le réseau latino-américain des parcs nationaux et des aires protégées s'est réuni à Quito les 4 et 5 août, afin de contribuer à "L'intégration des aires protégées dans les stratégies d'adaptation au changement climatique dans les pays de l'Amazonie". Guyane Energie-Climat a apporté sa contribution aux réflexions.

Cet atelier, mené par le ministère de l'Environnement de l'Equateur, REDPARQUES (Réseau de coopération technique latino-américain pour les parcs nationaux, les aires protégées,et la faune et de flore sauvages) et le WWF. Il visait à élaborer un plan de mise en œuvre des engagements pris en vertu de la Déclaration sur les aires protégées et le changement climatique signé en 2015 par 18 pays d'Amérique latine et des Caraïbes, en vue de la COP 21.

Cet atelier comprenait des tables rondes, des échanges d'expériences, et a permis l'élaboration d'un projet de plan d'action. Guyane Energie-Climat a en particulier présenter les outils existants en Guyane pour l'accompagnement des politiques publiques sur le climat, comme l'observatoire du carbone.

Ce projet devra être amendé et approuvé par les instances nationales et permettre à REDPARQUES de proposer une version finalisée, prochainement disponible.

 

Guyane Energie-Climat contribue au fonctionnement du réseau de mesure du carbone en Guyane

Dispositifs de mesure

Accédez en un clic à toutes les publications de l'observatoire du carbone et des gaz à effet de serre

Publications

Pour en savoir plus sur l'observatoire du carbone et des gaz à effet de serre

Présentation