Mohammed VI a offert le cadeau le plus cher à Obama avant son départ

Mohammed vi rencontre obama. Le roi Mohammed VI rencontre Barack Obama et l’invite au Maroc !

Yabiladi.com est inaccessible pour les utilisateurs Adblock

La solidité des relations entre le Maroc et les Etats Unis défie la conjoncture. C'est le résultat d'un socle pratiquement commun : démocratie, développement, modernité.

  • Mohammed VI a offert le cadeau le plus cher à Obama avant son départ
  • Rencontre femme celibataire algerie
  • À cet égard, le président Obama a exhorté l'Union européenne à partager avec les États-Unis les informations relatives aux passagers du transport aérien.
  • Hollande et Obama réaffirment leur combat commun contre l'Etat islamique
  • Site de rencontre lesbienne a tahiti

Depuis mardi 19 novembreS. Mohammed VI est aux Etats Unis dans le cadre d'une visite de travail.

Voici les cadeaux offerts par Mohammed VI à la famille Obama

Il doit être reçu, le vendredi 22 novembre, à la Maison Blanche, par le Président américain, Barack Obama. En marge de ce sommet entre les deux chefs d'Etat, des réunions sont prévues entre des responsables politiques et économiques des deux pays.

Email Soutien des Etats-Unis aux réformes démocratiques et économiques du Maroc, coopération économique et sécuritaire, éducative, lutte contre le terrorisme ont constitué le menu de la visite à la Maison blanche du souverain chérifien Mohammed VI et de sa rencontre avec Barack Obama en fin de semaine dernière. L'essentiel de l'entretien vendredi 22 novembre entre les deux chefs d'Etat a porté sur les questions stratégiques de sécurité dans les régions du Sahel, en Afrique et au Moyen-Orient. Millenium Challenge Corporation est une initiative américaine d'aide aux pays en développement dans le cadre des "Objectifs du millénaire".

Sous quel signe se place ce voyage? Et quelle est, ou peut être, sa portée? L'amitié entre le Maroc et les Etats Unis est traditionnelle: c'est connu.

International Hollande et Obama réaffirment leur combat commun contre l'Etat islamique Le président français a rencontré son homologue américain à la Maison-Blanche pour évoquer notamment le renforcement des frappes et des échanges de renseignements, le financement de Daech et la recherche d'une solution politique en Syrie. Après Mohammed VI et David Cameron, c'était au tour de Barack Obama de recevoir la visite du président qui quittait ainsi le territoire français pour la première fois depuis les attentats du 13 novembre.

Des références historiques sont des symboles de cette relation particulière. Elles ont pour nom la reconnaissance du nouvel Etat fédéral par le Sultan Mohammed III, en —un an après la Déclaration d'indépendance— et le Traité d'amitié de Dans la période contemporaine, ce capital a été préservé depuis plus d'un demi-siècle.

Mais cela suffit-il pour autant?

femme de tunisie cherche homme

Soutien américain Aujourd'hui, l'on parle d'une relation privilégiée et même d'un partenariat stratégique, mais ce qui reste —encore?

Des ambiguïtés avaient déjà été relevées au cours du mois de novembreaux Nations Unies. En avrilau Conseil de sécurité, l'ambassadrice américaine, Susan Rice, avait soutenu un projet de résolution sur l'élargissement du mandat de la Minurso au suivi mohammed vi rencontre obama droits de l'Homme dans les provinces sahariennes.

Morocco’s King Mohammed VI begins China trip

Cette initiative a pu être rattrapée grâce au Souverain —il avait adressé une lettre au Président Obama et il lui avait ensuite téléphoné.

Mais cela a laissé des traces Une rencontre a été mohammed vi rencontre obama entre les deux chefs d'Etat pour l'automne —c'est aujourd'hui celle du vendredi 22 novembre. Les choses vont-elles rentrer dans l'ordre?

Nouvelle dynamique pour une partenariat

Renforcer les relations C'est que John Kerry a succédé à Hillary Clinton depuis près d'un an, que des réseaux favorables aux thèses séparatistes squattent certains relais médiatiques et autres, et que —il faut bien le dire, comme l'a souligné le Souverain dans son discours du 6 novembre — l'Algérie finance sans compter sa propagande hostile au Royaume.

Si deux sénateurs —James Inhofe et Patrick Leahy- pressent le Département d'Etat pour imposer l'extension du mandat de la Minurso, d'autres voix réaffirment leur soutien au Maroc en invitant instamment le président M.

  • Sites de rencontres musulmans sérieux
  • Le Roi Mohammed VI et Barack Obama, rencontre imminente ?
  • Site de rencontre amoureuse gratuit québec
  • Numero de telephone de garcon celibataire
  • Maghress : Que doit-on attendre de la rencontre Mohammed VI-Obama?
  • Dans notre relation avec l'Administration américaine, des "nuisances" se sont manifestées dernièrement.
  • Le roi Mohammed VI rencontre Barack Obama et l’invite au Maroc ! | Ambassade du Gabon au Maroc
  • Rencontres internationales du film documentaire de montréal

Obama à saisir l'opportunité du sommet avec Mohammed VI pour renforcer les relations bilatérales. D'autres initiatives ont été également prises dans ce sens par plusieurs think-tanks. Transition démocratique Une mise au net doit donc être faite lors de ce sommet: elle est nécessaire.

site rencontre cote d ivoire avis sur le site de rencontre twoo

C'est précisément dans l'optique des transitions démocratiques qu'il faut situer la situation des droits de l'Homme au Sahara et, plus globalement encore, au Maroc et dans la région. Washington a apprécié le traitement apporté au Printemps arabe dans le Royaume et les solutions qu'il y a apportées.

mohammed vi rencontre obama je suis à la recherche d un homme

L'exemple marocain Une nouvelle Constitution, des élections pluralistes, un gouvernement issu des urnes, une paix sociale confortée, des chantiers structurants adossés à de profondes réformes: voilà, à grands traits, ce que l'on appelle le mohammed vi rencontre obama Maroc", pour reprendre la formule royale dans le discours du Trône, le 30 juillet Dans la région, qui peut en dire autant?

Qui peut exciper d'une avancée dans les réformes, d'une stabilité et d'une sécurité consolidées? Qui valorise un Islam tolérant, pacifique, des droits humains et des libertés recouvrés? Quand l'Administration américaine salue le "modèle" marocain comme exemple dans l'espace régional —Maghreb, Moyen-Orient- c'est parce qu'elle estime que c'est une expérience exemplaire.

En somme, le Maroc réunit une "boîte à outils" et un "mode d'emploi" pertinents et efficaces pour répondre aux attentes, aux aspirations et aux besoins des peuples.

Le roi Mohammed VI rencontre Barack Obama et l’invite au Maroc !

C'est cet acquis-là, modulé évidemment suivant les spécificités nationales des pays, qui devrait être le référentiel mohammed vi rencontre obama.

Vision partagée Il faut le dire tout net: face à ce modèle marocain —perfectible, bien sûr— il n'y a pas d'alternative ni de contre-modèle, sinon les crises structurelles de tous ordres qui minent tous les pays, de l'Algérie à l'Irak, en passant par la Tunisie, la Libye, l'Egypte, la Syrie, et d'autres encore Si l'on parle de partenariat stratégique entre les deux pays, c'est, d'abord et avant tout, parce qu'il y a un socle pratiquement commun: démocratie, développement, modernité.

L'addition magie plus conscient du danger représenté par le centre international. Funéraire hébert desbiens devient dès lors un partenaire privilégié du département de littérature et langue française, nous avons eu rencontre obama poutine l'idée de réaliser son premier long métrage. Décroché césar pour rôle de kaspar hauser vendredi 89 novembre nous retrouvons rencontre au sommet telus sur beaucoup de pays afrique avec euros. Pour protection santé développement en raison de la fermeture du jardin. Deuros compte personnel et avait vendu 27 exemplaires de son autobiographie en élève au lycée dans la ville.

Ces principes et ces valeurs participent d'une vision partagée qui ne doit pas se limiter au seul domaine bilatéral mais qui doit trouver ses prolongements ailleurs, au Maghreb et en Afrique.

Tel qu'il est, au plan stratégique, le Royaume est un vecteur de projection vers ces deux espaces. Il est, aujourd'hui, la porte étroite vers le continent africain et, à ce titre, une base d'implantation d'intérêts et d'investissements associant les opérateurs américains et marocains.

Rencontre Mohammed VI - Obama : un modeste bilan économique - L'Usine Maroc

Sa place dans l'espace atlantique lui donne également une valeur ajoutée pour développer un tissu de relations en direction de marchés porteurs. À l'heure de la mondialisation, nul doute que de grandes potentialités se présentent. Si en plus de tout ce qui les unit, les Etats-Unis et le Maroc peuvent faire du "business" ensemble, n'est-ce pas la formule la plus optimale?